Présentation du projet :

Je m'appelle Noémie, j'ai bientôt 20 ans et je m'installe avec mon père sur l'exploitation familiale.

Après une reconversion professionnelle, j'ai décidé de revenir sur l'exploitation familiale pour rejoindre mon père qui est passionné par l'agriculture biologique. Il a déjà mis en place la vente directe de sa viande de bœuf à la ferme et il approvisionne un magasin BIO.

Capture_d’écran_2021-06-29_à_11.25.24.png

Nous avons un troupeau de 45 vaches allaitantes limousine. Avec cette production nous avons une vente directe de bœuf et veau rosé chaque mois.

Nous cultivons sur 125 ha, 35 ha de terre et 90 ha de pâture. Toute l'alimentation des animaux (bœuf, veau et porc) est produite entièrement sur la ferme. 

Nous cultivons un mélange de céréales que l'on appelle un méteil (triticale, avoine, pois fourrager). Ce type de culture permet de nourrir les animaux tout au long de l’année.

Nous aplatissons le méteil pour donner aux animaux. 

IMG-0434.jpg
IMG-3118.jpg
Nouvel_Objectif__3000€_(5).jpg

Avec mon installation je souhaite crée un atelier porc fermier Bio sur paille. Je voudrais avoir une 20aine de mères reproductrices qui donneraient naissance à environ 400 porcelets par an. Je prévois la vente d'une grande partie des porcelets au sevrage,  à d'autres éleveurs ainsi que des particuliers, qui souhaiteraient élever eux mêmes leurs porcs.

De notre côté nous avons pour objectif d'élever 80 à 100 porcs par an. 

La production de porcs fermier bio me permettrait d’ajouter une nouvelle viande pour la vente directe j’ai l’objectif de vendre 25 porcs charcutier bio sur la ferme. Les autres porcs seront vendus pour un magasin BIO à Charleville Mézières. 

Pour pouvoir loger mes cochons dans un environnement sain et confortable, pour eux ainsi que pour moi, je suis dans l’obligation de construire 2 nouveaux bâtiments. Une maternité pour pouvoir accueillir les truies gestantes ainsi que leurs porcelets jusque l’âge de 42 jours (l’âge du sevrage en BIO).

Un autre bâtiment d’élevage pour retrouver les porcelets sevrés pour commencer leur engraissement (croissance). 

Dans le cadre de ces constructions, une aide de l’état devait nous être accordée d’un montant de 60 000 € pour pouvoir construire les bâtiments qui vont accueillir les cochons, mais pour des raisons administratives (délai) elle nous a été refusée.

A quoi servira le coup d'pouce ?

Il servira à acheter du matériel spécifique pour l'alimentation (nourrisseurs, abreuvoirs), pour les mises bas et pour l'élevage des petits porcelets ( lampe chauffante, radiant …).

 

Construire un bâtiment fonctionnel et agréable pour mes petits protégés afin qu'ils puissent évoluer dans les meilleurs conditions possible et le respect du bien-être animal.

 

Acheter des reproducteurs avec une bonne génétique pour pouvoir démarrer sur de bonnes bases.

Je vous remercie d’avance pour votre soutien et j’espère un jour vous faire découvrir mon sanctuaire !

IMG_0388.png