Présentation du projet :

Bonjour, moi c’est Céline Faure, originaire de la ville de Nice, mais avec une âme de campagnarde depuis mon plus jeune âge. En effet, j’ai commencé très tôt à m’intéresser à la nature que je pouvais croiser, à sauver le moindre animal blessé et à observer au microscope la moindre particule de plante que je pouvais trouver.

Un rêve d’enfant, être vétérinaire, rapidement remplacé par le besoin d’aider à la préservation de notre planète Terre. Je suis donc devenue écologue, après 5 années d’études dans la préservation de l’environnement. Puis enfin, ma première mission, coordonner le plan d’action régional de PACA pour la sauvegarde des chauve-souris. Après une année entière à lutter pour faire reconnaître ce petit mammifère, je prenais conscience que je voulais davantage de contact avec cette nature que je souhaitais préserver, et plus d’actions concrètes.

Me revoilà donc partie pour une année d’étude supplémentaire, cette fois ci pour devenir responsable d’exploitation agricole, avec l’envie de créer une activité qui « sorte du cadre ». N’étant pas issue de cet univers, je me retrouve donc à lutter pour essayer de trouver un lieu pour m’installer. Le parcours d’installation étant sinueux, je décide de retourner travailler, dans une coopérative Biocoop se trouvant dans le département des Hautes-Alpes, qui me fait découvrir les coulisses de l’alimentation biologique. 5 années passent et finalement une décision s’impose : partir pour trouver ces terres tant recherchées.

C’est pourquoi il y a deux ans, mon compagnon et moi avons décidé de partir du Sud Est pour venir nous installer dans le Lot, afin de produire une alimentation saine, dans un lieu épanouissant et surtout contribuer, localement, à protéger notre planète. Car l’agriculture a un grand rôle à jouer dans cette sauvegarde.

J’ai donc décidé de créer une activité paysanne suivant un concept récent en Europe : la forêt-jardin ou forêt comestible, dont Robert Hart était le pionnier dans les années 60. L’objectif est de « reproduire la structure d’un jeune boisement naturel en employant des plantes d’intérêt direct ou indirect » (Martin Crawford « La forêt-jardin ». Editions Ulmer, 2017). Le principe s’inspire du fonctionnement des forêts naturelles pour obtenir une production alimentaire écologique et abondante.

En me basant sur les écrits des quelques personnes qui ont une véritable expérience de la forêt nourricière, j’ai donc démarré mon activité agricole en Février 2020 pour devenir « sylvanière » ou jardinière de la forêt, nouveau métier en devenir (terme inventé par Perrine et Charles Hervé-Gruyer).

J’ai donc commencé à développer cette forêt comestible sur un terrain qui se trouve en plein cœur du Ségala lotois. Sa surface est de 2800m², où j’ai implanté fin Mars près de 200 pieds de fruits rouges tels que des framboisiers, des ronces à mûres, des groseilliers, des cassissiers, des caseilliers et des goji.

Une partie du terrain a été réservé pour faire pousser des légumes de conservation, avec des courges en tout genre cette année.

A l’automne, 250 autres pieds de fruits rouges seront ajoutés, ainsi qu’une centaine d’arbres fruitiers, arbustes et plantes grimpantes supplémentaires qui intègreront la forêt en devenir. Dès le printemps suivants, une grande quantité de plantes couvre-sol (plantes aromatiques et légumes pérennes) seront ajoutées à cet écosystème ainsi que des légumes annuels le temps que la forêt prenne de l’envergure.

Les variétés, seront préférentiellement locales, tout en y ajoutant de nombreuses autres espèces adaptées aux changements climatiques actuels et à venir. Car une forêt-jardin, c’est un écosystème hautement résilient par son importante diversité dans les espèces, mais également un incroyable terrain d’expérimentations, qui nous permettra d’anticiper les changements climatiques à venir.

Pour compléter cet écosystème, des abeilles y sont logées à l’année, et bientôt quelques poules et une petite mare, avec sa cohorte d’habitants.

Et pour être cohérente avec les valeurs de ce projet, la production est entièrement certifiée en agriculture biologique.

 

 

Les fruits et les légumes seront vendus sur les marchés et aux restaurateurs locaux dès l’été 2021, en frais et surtout à leur pleine maturité, pour proposer des produits d’une grande qualité gustative.

Pour limiter le gaspillage, une gamme de produits transformés sera également proposée sous forme de confitures, de jus, de coulis ou encore de confiseries. Les emballages seront majoritairement consignés, et ceux qui ne le pourront pas, seront biodégradables.

Une fois que la forêt sera suffisamment épanouie, je développerai également des visites pédagogiques pour faire découvrir au plus grand nombre cette nouvelle forme d’agriculture.

A quoi servira le coup d'pouce ?

La réalisation de ce projet demande un investissement total de 12 800€ répartit sur les deux premières années et selon la ventilation suivante :

  • Achat des plants : 3000€

  • Matériel pour l’entretien de la forêt et la vente sur les marchés : 2800€ HT

  • Aménagement et matériel pour l’atelier de transformation et la cave de stockage : 5300€ HT

  • Formation : 800€ HT

  • Communication : 900€ HT

 

A ce jour, j’ai obtenu une subvention régionale qui me finance un apport de trésorerie ainsi que la prise en charge d’une partie des investissements matériels de mon projet.

Votre coup de pouce pourrait donc m’aider à financer une formation pour me permettre d’approfondir mes compétences et connaissances dans cette activité agricole récente.

Je pourrais également réaliser une partie de mon plan de communication, notamment pour la création du logo au format informatique, de la maquette des étiquettes produits, et du site internet. Cela me permettra d’améliorer la visibilité de l’activité auprès des clients potentiels, mais aussi de diffuser les résultats obtenus, les méthodes appliquées, et ainsi pouvoir aider à la diffusion future de cette nouvelle activité agricole.

Je vous remercie d’avance pour votre soutien et j’espère un jour vous faire découvrir mon sanctuaire !

 © Association Petit Coup d'Pouce à la Ferme - Association loi 1901 Identification R.N.A. : W313032866 -  Mentions légalesContact